Info

Étirement du muscle antérieur et exercice du tibial


Le muscle tibial antérieur est l’un des muscles les moins connus de votre corps. Ce muscle est crucial pour la démarche, l'équilibre et la fonction générale du pied. Si ce muscle est serré et / ou faible, il peut en résulter une variété de problèmes de pieds et de jambes. Heureusement, il existe des exercices pour vous aider à étirer et à renforcer votre tibial antérieur.

Qu'est-ce que le muscle du tibia antérieur?

Le tibial antérieur est un muscle squelettique situé sur la partie antérieure de la jambe. Il prend naissance sur le tibia antérieur-supérieur et s'insère au bas de votre pied. En raison de son emplacement, il fonctionne pour dorsiflexer votre pied, ou en d'autres termes, tirez vos orteils vers votre tibia. Cela peut aussi aider à supiner votre pied ou à le tourner vers le milieu. Le muscle tibial antérieur est l'antagoniste fonctionnel du muscle du mollet, qui est le muscle dominant de la jambe.

Pourquoi le tibial antérieur est important

En tant qu'antagoniste des mollets, le tibial antérieur joue un rôle crucial dans la fonction du pied. Si votre tibial antérieur est faible, vous risquez de ne pas obtenir la levée d'orteil dont vous avez besoin, ce qui crée une foulée inefficace, une perte d'énergie et un risque de blessure. Parmi les blessures courantes causées par un tibial antérieur inférieur, on peut citer les attelles du tibia et la faciite plantaire. Les attelles du tibia sont causées par une utilisation excessive des jambes, généralement en course; Cependant, avec un tibial antérieur plus fort, la phase de frappe du pied peut devenir moins impactante, réduisant ainsi l'impact global de la course.

Étirements

Pour étirer votre tibial antérieur, portez une paire de chaussures confortables avec un haut robuste près des lacets. Tenez-vous sur un pied et ramenez-vous en arrière avec l'autre pied, puis placez les orteils et le haut du pied au sol. Appuyez légèrement sur le dessus du pied pour le rapprocher du sol, en dirigeant vos orteils plus loin de vous. En faisant cela, vous sentirez un étirement à l'avant de votre jambe. Trouvez un point où vous sentez un étirement modéré et maintenez la position pendant au moins 30 secondes mais pas plus de 60. Changez de pied et répétez de l'autre côté. Veillez à ne pas pousser trop fort; c'est un tronçon que vous voulez faire légèrement.

Renforcement

Pour renforcer votre tibial antérieur, tenez-vous appuyé contre un mur. Déplacez les deux pieds d'environ 1 pied devant le mur et maintenez-les à la largeur des hanches. En gardant les jambes droites, il suffit de lever les orteils aussi haut que possible du sol, puis de les baisser. Répétez 20 à 30 fois. Cela fatiguera votre tibial assez rapidement, mais entraînera des gains de force importants. Un autre choix d’exercice consiste à marcher sur vos talons pendant 30 secondes. Cela force une contraction constante des muscles antérieurs du tibial et est idéal pour les exerciseurs plus avancés. Quel que soit l'exercice que vous faites, effectuez-le trois jours non consécutifs de la semaine.